vagabond-2wheels-around the world

vagabond-2wheels-around the world

MA COMPLICE

Date de naissance : 02 juin 2009

Date d’adoption : 07 juin 2013

 

Je n’ai plus qu’elle ! Une petite F 800 GS quelques peut modifiée (descends ton curseur).

De base, ce couteau suisse fait bien le job. Bien sûr, aujourd’hui les derniers modèles du genre permettent de traverser des routes extrêmes avec une main dans le dos et en faisant des selfies avec l’autre. Le choix d’une moto n’est pas forcément capillotracté. Actuellement, les constructeurs proposent des modèles quasi sur mesure comme un costard : hauteur de selle, de guidon, aide à la conduite (trop à mon goût). Bref, on est aussi à l’aise que dans une bonne vielle paire de pantoufle.

Ok ! De base, il faut savoir se poser les bonnes questions. Je m’explique :

Pour ma part, j’ai opté pour ce spécimen car, évidemment il reste une valeur sûre. Je n’ai pas non plus l’hélice tatoué sur le bras !

Le filtre qui aide énormément et créé des grands débats sans issue : chaine ou cardan ? Pour moi ce sera le kit chaine car plus léger qu’un cardan et avec un kit Scottoiler, ma chaine, je « l’oubli » (onglet MATOS actuellement en chantier). L’électronique est présent bien sûr, juste le minimum vital. Un tour du monde en Oural n’est pas le défis que je recherche.

Le parcours, impose indirectement le montant que l’on est prêt à consacrer. Je ne conçois pas zapper l’Australie et d’autres pays qui impose toujours le fameux Carnet de Passage en Douane. Pour l’Australie, lors de l’achat de ton carnet (env. 200€) tu te soulage de la valeur argus de ton véhicule mise en dépôt à l’automobile club de ton pays. Cet argent est récupéré lors de ton retour en faisant établir une attestation par les forces de l’ordres qui constate la présence du véhicule, ou s’il a été vendu fournir un doc officiel.

Donc, se payer la dernière bécane bardée d’électronique à 20 000€ ou plus n’est pas forcément très malin.

Pour ma part, j’ai adopté ma complice de tous les instants en 2013 pour 10 000€ avec sa bagagerie. Ce n’était plus une novice : 9000 kms dans les roues.

Comme je l’avançais, elle eut droit tout même à un lifting :

  • Réservoir auxiliaire de 20 litres repoussant l’autonomie à 750 kms environ (spécialement conçu par Touratech pour ce modèle),
  • Dans la logique, remplacement des suspensions avant,
  • Batterie lithium (2/3 de poids en moins),
  • Bougies iridium,
  • Ampoules leds pour les phares (Ledperf),
  • Filtre à air mousse,
  • Selle confort,
  • Régulateur de vitesse mécanique (Kaoko),
  • Cale pieds (Pivotpegs),
  • Prise 12V supplémentaire,
  • Kit lubrification de chaine par dépression (Scottoiller),
  • Jantes Excell,
  • Feux leds longues portés (Ledperf),
  • Modification des crash bars autour du réservoir auxiliaire par un métallurgiste,

Le matos suivant : feux antibrouillards, sabot moteur, protection de radiateur, porte bagage et autres enjoliveurs alu sont acquis avec l’engin.

Incontestablement, j’ai légèrement flambé ! Pourquoi ? C’est simple : elle est mon premier « contrat » d’assurance vie, je dois compter sur elle.

 



02/08/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres